liens ver le haut de la page

Historique



Animé par le souci d’aider le plus de familles possible ainsi que les gens côtoyant une personne TED, M. Robert Prud'homme désirait avant tout de sortir ces gens de leur isolement. C’est en mars 1993 qu'il décida de fonder la SARLaurentides dans les locaux où il était coordonnateur au CR Pavillon Ste-Marie. Dès l’ouverture de sa société, il offrait des services d’écoute et de soutien aux familles.

Réalisations

Juillet 1997 :
1re activité estivale dans les locaux du CR Pavillon Ste-Marie avec 4 enfants / 1 jour semaine.

Juin 1998 :
1er camp de jour estival dans les locaux de la Ville de Saint-Jérôme avec 8 enfants / 5 jours semaine.

Juillet 1998 :
Installation de nos bureaux dans des locaux supportés par le CR Le Florès (C.E.F.P.)

Décembre 1998 :
Monsieur Robert Prud’homme, co-fondateur et coordonnateur de la SARLaurentides, reçoit le prix ‘’Droits et Libertés’’ pour la région des Laurentides.

Janvier 1999 :
Début des activités «Snogym» grâce à l’aide financière du comité support réseau famille.

Avril 1999 :
Prix Zénith – Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Jérôme pour réalisation communautaire «Camp de jour».

Juin 1999 :
2e camp de jour estival pour 20 enfants autistes.

Décembre 1999 :
Lancement du journal de la SARLaurentides «Écho des Laurentides»

Mai 2000 :
Madame Guylaine Robert, de la SARLaurentides, reçoit le prix Reconnaissance de carrière. (Prix d’excellence du MSSS)

Septembre 2000 :
Notre activité «Snogym» reçoit 25 enfants à tous les samedis pendant 36 semaines chaque année grâce à la contribution de Centraide Laurentides, du CR Le Florès et de l’OPHQ.

Novembre 2000 :
Madame Guylaine Robert est nommée au poste de directrice de la SARLaurentides.

Février 2001 :
Dévoilement du nouveau logo de la SARLaurentides.

Juin 2001 :
50 enfants inscrits au camp estival de la SARLaurentides à Saint -Jérôme et à Rosemère.

Octobre 2001 :
Ouverture de la 1ere Matériathèque au Québec spécialisée en autisme. Nous y offrons plus de 1600 activités, jeux adaptés et documents de lecture.

Décembre 2001 :
Dans le but d’offrir des services de répit-dépannage, la SARLaurentides procède à l’achat d’une maison à Saint-Jérôme, qu’elle surnommera «Avril sur Mars» situé au 474, rue Laviolette à Saint-Jérôme où nous pouvons retrouver également des ateliers de fabrication de matériel, formations et conférences.

Avril 2002 :
Début des fins de semaine de répit pour 21 familles à la maison «Avril sur Mars».

Mai 2002 :
Prix Zénith, Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Jérôme pour la réalisation communautaire de la «Matériathèque».

Juin 2002 :
La ville de Saint-Sauveur nous accueille pour l’instauration d’un camp de jour pour adolescents Asperger. De plus, 60 familles bénéficient de notre camp estival avec 32 étudiants embauchés et formés par la SARLaurentides.

Août 2002 :
Mise sur pied d’un projet expérimental «Toupie.net» dans le but de favoriser l’intégration de 6 enfants TED de 3 et 4 ans en CPE.

Septembre 2002 :
Ajout de l’activité «Sociogym» à l’horaire du samedi pour les jeunes Asperger.

Janvier 2003 :
L’ouverture de la salle «Snoezelen*» à la maison «Avril sur Mars» grâce à l’implication financière de la Fondation du Club de Hockey Canadien pour l’enfance.
*Salle de stimulation, visuelle, auditive, tactile et olfactive ainsi qu’au système vestibulaire et proprioceptif.

Novembre 2003 :
Le personnel administratif s’installe à la maison «Avril sur Mars» à St-Jérôme.

Année 2004 :
Création d’un plan de formation de 5 jours pour nos moniteurs de camps de jour spécialisés en plus d’offrir 2 journées de sensibilisation aux accompagnateurs de camps municipaux de notre région.

Avril 2004 :
Lancement du site Internet de la SARLaurentides. Prix Zénith de la Chambre de Commerce et d’industrie de Saint-Jérôme pour la réalisation du projet communautaire du projet Toupie.net.

Année 2005 :
Lancement du documentaire «Formo-O-Plus» dans le but d’aider les familles et les intervenants de différents milieux à mieux comprendre l’autisme. Ce documentaire a été conçu et réalisé par la Société avec l’aide financière du MESSF, Il contient 5 documents audio-visuels sous format VHS ou DVD et est vendu au Québec, au Canada français et en Europe.

Année 2006-2007 :
Mise sur pied d’un projet pour l’acquisition d’une seconde maison de répit située dans le secteur des Basses-Laurentides. De plus, d’autres projets sont en développement pour les Hautes-Laurentides (Tremblant et Mont-Laurier). Nous devons aussi penser au vieillissement de nos jeunes adultes en concevant des alternatives à l’hébergement.

Septembre 2007 :
1ere session de «Bambi-gym» qui permet aux enfants autistes âgés de 2 à 5 ans de participer à des activités structurées et adaptées à leurs besoins spécifiques.

Avril 2008 :
Première pelletée de terre a eu lieu à la future maison de répit de Blainville.

Juillet 2008 :
Nomination de M. Jean-Pierre Lebœuf comme directeur général de la SARL

Novembre 2008 :
Début des répits à la maison de Blainville

Avril 2009 :
Ouverture officielle de la Maison de répit de Blainville au 1084 rue de la Mairie.

Juillet 2009 :
Maintien des camps de jour à St-Jérôme, Deux-Montagnes, Ste-Agathe et Mont- Laurier. Plus de 70 enfants y participent.

Septembre 2009 :
Mise sur pied du projet Vert avec la publication du Journal Echo des Laurentides sur le web.

Année 2010 :
Nomination de M. Sylvain St-Onge au poste de directeur général de la SARL suite au départ de Monsieur Jean-Pierre Leboeuf.

Année 2011 :
Entente de partenariat avec le Centre du Florès pour des répits futurs s’adressant à des adultes à la Maison de Blainville.

La SARLaurentides a acquis au cours de ses 19 années d’existence, une expertise en autisme de plus en plus reconnue par les partenaires.

Vivre quotidiennement avec une personne autiste est très exigeant. Le jeune sera affecté par différents problèmes (automutilation, crises d’agressivité, etc.) et vivra de l’insécurité face aux changements de routine. Il nous apparaît essentiel de donner des répits aux familles. Ceci constitue un élément préventif important et permet un ressourcement aux parents qui doivent nécessairement accumuler des forces pour faire face à la réalité quotidienne de la vie avec un enfant autiste.



lien faire un don


lien faire un don


lien album souvenir




lien faire un don


lien faire un don


lien album souvenir